Résistance au changement et interventions sociales collectives : l'exemple de la formation initiale des assistants sociaux

DSTS = Diplôme supérieur en travail social Le service social partage une histoire commune, complexe, ambiguë avec le "territoire". Depuis une quinzaine d'années, il est appelé à participer au développement social des zones où vivent ceux qui sont exclus du système économique et social...

Full description

Main Author: Delaval, Dominique
Other Authors: Lanselle, Francis
Format: TEXT
Published: IRTS du Nord-Pas-de-Calais (Loos-lez-Lille)
Subjects:
Summary:DSTS = Diplôme supérieur en travail social Le service social partage une histoire commune, complexe, ambiguë avec le "territoire". Depuis une quinzaine d'années, il est appelé à participer au développement social des zones où vivent ceux qui sont exclus du système économique et social. Dans ce cadre, il doit mettre en oeuvre des interventions sociales collectives. Cela suppose une évolution des pratiques professionnelles, actuellement trop centrées sur la seule prise en compte de l'aide à la personne. Cela nécessite également de dépasser le cadre de référence traditionnel du travail social, inscrit sur un registre psycho-social, pour intégrer la dimension socio-politique perceptible dans les interventions sociales collectives à visée de développement social local. Cela implique de compléter la formation initiale des étudiants en service social par un apprentissage d'autres méthodes et techniques. Pour beaucoup de professionnels, il s'agit là d'un véritable changement qui ne va pas sans susciter des réactions contraires, du type de celles analysées par les sociologues du changement social sous le nom de "résistance au changement". Pour la majorité des futurs professionnels, il s'agit d'une remise en cause du modèle auquel ils aspirent à ressembler. La recherche tente de cerner les causes des difficultés des étudiants en service social à l'égard de l'approche collective du travail social. Son hypothèse est que cet apprentissage est plus difficile pour ceux qui ne s'inscrivent pas dans un champ socio-politique ou qui ont tendance à résister au modèle professionnel sous-jacent aux intervention sociales collectives et au développement social local. L'enquête menée auprès des trois promotions d'assistants sociaux, en formation initiale à l'IRTS de Loos (à partir d'un questionnaire auquel ont répondu 127 étudiants sur 143 et de l'analyse des bilans des promotions),s'efforce d'en vérifier la pertinence. Les résultats, sans établir strictement de lien de causalité, montrent que l'inscription dans le champ politique exerce bien une influence, tant sur le rapport au modèle d'intervention que sur le rapport à la formation qui y prépare. L'enseignement principal est que domine l'intérêt, et non pas le rejet, pour des méthodes qui élargissent les compétences professionnelles. Ils fournissent également matière à améliorer la formation dispensée à l'IRTS de Loos, en particulier à l'aide de sept propositions.
Published:1997